Aujourd’hui, c’est detox…

Le detox day, une cure bien-être.

Le principe ? Purifiez son corps sur une seule journée.

Stress, malbouffe, pollution… mon corps souffre tous les jours et je dis stop!!! Je m’offre une pause le temps d’une journée pour me libérer de ces toxines qui fatiguent mon foie, particulièrement en ce moment au cœur du printemps !

Je pratique le “detox day” depuis 8 ans et j’avais vraiment envie de prendre soin de moi pour faire le pleine d’énergie avant cet été…

 

Voici la fiche “Aide & Pratique”:  

Je vous propose de faire une expérience que vous n’avez peut-être jamais tentée : 24 heures de diète. Pas de panique, c’est faisable… Je parie même que vous allez découvrir des sensations nouvelles. C’est en tout cas l’occasion de vous mesurer à vous-même et de tester votre motivation. Bref, de vous y mettre concrètement.  Et comme vous allez libérer un peu de temps pendant ces 24 heures celui de la préparation et de la durée des repas -, vous allez en profiter pour vous faire du bien.

 

1- Vous dînerez vendredi soir puis ne prendrez plus rien de solide jusqu’au petit déjeuner de dimanche matin (qui sera votre premier petit déjeuner diététique).

N’en profitez pas pour vous gaver lors de ce dernier repas vous passeriez une mauvaise nuit et vous ressentiriez fatigue et lourdeur toute la journée du lendemain. Au contraire, faites un repas léger pour être en pleine forme en vous levant.

2- Bien entendu, durant ces 24 heures, vous devez boire.

Choisissez de l’eau de source plutôt que de l’eau minérale et buvez-en un verre chaque fois que vous avez uriné. Si quelque chose de chaud vous tente, vous pouvez aussi boire, par exemple, une infusion de thym (un bon antiseptique et digestif), de thé vert (un antioxydant), de plantes qui favorisent la détoxication _ comme l’écorce de bouleau, l’artichaut (assez amer) et les feuilles de frêne – ou encore, si vous craignez ce jeûne, une infusion de plantes qui calment le stress – comme les feuilles de mélisse, d’aspérule ou de marjolaine. Bien sûr, n’y ajoutez pas de sucre – ni de miel!  Les bouillons de légumes et les jus de légumes ou de fruits frais sont utiles lors des jeûnes de plusieurs jours, encadrés par des thérapeutes. Pour cette simple diète de 24 heures, l’eau et les plantes en infusion ou en décoction sont suffisantes. Hydratez-vous dès votre lever, puis tout au long de la journée. Et pour votre premier repas du dimanche matin, soyez raisonnable et ne vous jetez pas sur la nourriture! Reprenez en douceur…

3- Soyez motivée… Si votre motivation vous porte et que vous avez envie d’y arriver, la journée va passer à toute vitesse. Mais si l’angoisse vous prend rien qu’à l’idée de ne rien manger à l’heure de vos trois repas habituels, vous risquez de vous sentir en manque…

Profitez-en pour faire des choses agréables qui vont compenser la sensation de frustration que vous éprouvez, même si vous n’avez pas si faim que cela. Par exemple, une séance de soins du corps ou de massage dans un institut de beauté, ou un après-midi shopping avec une amie ou en famille. Et si, financièrement, ce n’est pas au programme, faites une belle promenade dans la nature pour nourrir vos yeux, des câlins à vos enfants (et à votre conjoint(e)) pour contenter votre cœur, une séance de ciné pour rassasier votre tête…

4- Prévoyez une heure de solitude pour vous relaxer au calme.

Asseyez-vous ou allongez-vous confortablement, respirez calmement, évoquez en esprit quelques images de bonheur qui ont marqué votre vie… Puis imaginez-vous plus léger(ère), plus actif(ve), mieux dans votre peau, plein(e) de vitalité et plus sûr(e) de vous.

 

“J ‘ai faim !”

Tout dépend de vous : ces 24 heures de diète peuvent être un enfer ou une véritable découverte. Si vous passez votre temps à guetter les bruits de votre estomac et à évaluer vos sensations de faim, si vous ne faites que penser aux croissants que vous avez ratés au petit déjeuner, à la barre chocolatée et à la tasse de café bien sucré de votre dix-heures, à la saucisse-frites du déjeuner… ça va vous paraître vraiment long. Mais si vous arrivez à vous déconnecter de votre estomac et si vous en profitez pour remplir votre journée d’occupations agréables, vous détendre, parler à ceux que vous aimez, vous aurez tout gagné. Vous pouvez vous lancer dans l’aventure un jours où vous ne travaillez  pas.

 

A vous de jouer !!!

 

Extrait de "J’arrête la malbouffe" Marion kAPLAN édition Eyrolles

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *